Raynald Morand - Comptabilité et impôt | Comptable à St-Jérôme | Tenue de livre | Démarrage d'Entreprise | Particuliers et Corporations

Courriel: raynaldmorand@videotron.ca Télécopieur: 450-304-0708 Téléphone: 450-569-1813

Raynald Morand - Faites confiance à notre équipe

Les frais médicaux (les moins connus)

On retrouve dans la publication IN-130 au provincial et le guide RC4064 au fédéral, toutes les informations concernant les frais médicaux admissibles comme crédit d’impôt. Il y en a des plus connus (médicaments, dentiste, chiropraticiens, etc.) et il y en a de moins connus.

Parmi ceux qui sont les moins connus et souvent ignorés, on retrouve la cotisation de l’employé au régime privé d’assurance maladie de l’employeur.

On retrouve cette situation dans le cas d’un employé qui contribue, à chaque période de paye, au régime privée d’assurance maladie en vigueur chez son employeur.

La contribution de l’employé constitue des montants admissibles au crédit d’impôt pour frais médicaux au fédéral et au provincial. Cette contribution vous évite de payer votre cotisation au régime d’assurance maladie du Québec par le biais de la déclaration de revenus.

On retrouve, sur le T4 (feuillet fédéral), à la case 85, le montant payé par l’employé au régime privé d’assurance maladie de l’employeur.

On retrouve, sur le Relevé 1 (feuillet provincial), à la case J, le montant payé par l’employeur.  Ce montant est imposable mais il constitue également des frais médicaux pour l’employé au provincial.

Il est fréquent de ne pas retrouver de montant à la case 85 alors que l’employé a effectivement contribué au régime privé.

Si vous avez contribué au régime privé d’assurance maladie de l’employeur et que ce montant n’a pas été utilisé dans les déclarations de revenus des années précédentes, il est possible de demander une correction des déclarations des années antérieures.

Si vous croyez que vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un de nos spécialistes pour une évaluation gratuite.